SKeyes Center for Media and Cultural Freedom - Samir Kassir Foundation

Black out sur le meurtre de l’écrivain Nahed Hattar

Lundi 03 octobre 2016

Lundi 26 septembre 2016, la Cour de sûreté de l’État a interdit la publication de nouvelles et d’informations ayant trait à l’affaire Nahed Hattar, assassiné la veille devant le palais de justice à Amman.
La commission jordanienne des médias a publié ce qui suit : « Dans le cadre de l’enquête judiciaire concernant l’assassinat de Nahed Hattar, la Cour de sûreté de l’État a décidé d’imposer un black-out total, que ce soit au moyen des médias classiques, des sites Web ou des réseaux sociaux, en vue de préserver le secret de l’enquête et le bien commun, sauf pour les données et les informations publiées par le procureur général près la Cour de sûreté de l’État. »
Le journaliste et écrivain Nahed Hattar avait été tué le 25 septembre 2016 aux mains de Riad Ismaïl Ahmad Abdallah, un ancien imam écarté pour ses idées extrémistes. Celui-ci a été immédiatement arrêté par les autorités jordaniennes.

Share News