Infos:  Infos Liban  |  Infos Syrie  |  Infos Palestine  |  Infos Jordanie English | العربية
À Hamra, mobilisation inédite « pour la liberté d’expression »
Une photo de Jad Ghorayeb suscite des réactions violentes sur Facebook
Après l’annulation du concert de Mashrou’ Leila, la société civile contre-attaque
Suivez nos nouvelles sur: |
Newsletter


Dernières nouvelles

« Le silence coupable des partis politiques doit cesser »
August 1, 2019
Auteur: Sandra Noujeim
Source: L’Orient-Le Jour
La campagne de diabolisation du groupe de rock alternatif libanais Mashrou’ Leila a abouti à l’annulation de son concert programmé dans le cadre du c. Mais l’annulation ne vaut pas capitulation aux yeux de ceux qui dénoncent la violence de la campagne et l’atteinte qu’elle porte au vivre-ensemble au nom d’un sentiment religieux exacerbé à outrance. La polémique avait éclaté il y a quelques jours sur les réseaux sociaux en raison d’une atteinte présumée à la religion chr

Ayman Mhanna : « On se dirige vers une période très sombre »
August 1, 2019
Auteur: Assia Mendi
Source: Le Petit Journal
 Le directeur du Centre SKeyes pour la liberté de la presse et de la culture réagit à la déprogrammation du concert de Mashrou’ Leïla, prévu le 8 août dans le cadre du festival de Byblos.  Lepetitjournal.com Beyrouth : Quel est votre sentiment face à la décision du comité organisateur du festival d’annuler le concert du groupe de rock alternatif libanais ?Ayman Mhanna : C’est triste que l’on en soit arrivé là. Cette décision résulte de violentes menaces de gr

Le concert est annulé sous la pression d’internautes extrémistes et de responsables politiques
July 31, 2019
Auteur: Jeanine Jalkh
Source: L’Orient-Le Jour
Une fois de plus, l’État par sa passivité a laissé la rue, relayée par certaines instances religieuses, dicter ses règles et imposer ses desiderata. Le couperet est tombé : le groupe libanais Machrou’ Leila ne se produira pas sur les planches de Byblos.La décision, qui a été pratiquement imposée aux organisateurs du festival, placés devant le fait accompli après la recrudescence de menaces proférées contre le groupe, a été motivée par le souci d’éviter « l’effusion de

« Mashrou’ Leila » pourra se produire, à condition que...
July 25, 2019
Auteur: Jeanine Jalkh
Source: L’Orient-Le Jour
 La campagne de diabolisation orchestrée contre le groupe de rock alternatif libanais Machrou’ Leila a été quelque peu court-circuitée hier par une décision de justice, aucune accusation de violation des lois n’ayant été retenue contre les membres du groupe interpellés hier par la Sécurité de l’État. Trois jours après les attaques verbales qui ont ciblé le groupe de rock, sur fond de polémique autour de l’homosexualité du chanteur et d’une atteinte présumée