Infos:  Infos Liban  |  Infos Syrie  |  Infos Palestine  |  Infos Jordanie English | العربية
Retour à Samir Kassir
Samir Kassir : chronique d’un assassinat progressif
Gisèle Khoury : Gare au retour du régime policier
Suivez nos nouvelles sur: |
Newsletter


Dernières nouvelles

L'Union européenne récompense trois journalistes d’Algérie, d’Egypte et d’Irak, lauréats de l'édition 2018
June 1, 2018
13 ans après l’assassinat du journaliste Samir Kassir, la Délégation de l'Union européenne au Liban a organisé le 31 mai, la cérémonie annuelle de remise du Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse, en collaboration avec la Fondation Samir Kassir.Les lauréats de l'édition 2018 :- Dans la catégorie "Article d’opinion" : Miloud Yabrir (Algérien, né en 1984) médecin et journaliste spécialisé dans les affaires culturelles. Son article "Un siège dans le noir", publié par l

Et si Samir Kassir était toujours vivant ?
May 21, 2018
Source: Agenda Culturel
Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons besoin de Samir Kassir, de ses prises de positions, de ses articles poignants, de ses éclairages et de sa clairvoyance. A l’heure de la nouvelle ère politique qui se dessine, son âme palpite dans le festival du printemps de Beyrouth du 17 mai au 7 juin, dédié aux 70 ans de la Nakba Palestinienne. Rencontre avec Giselle Khoury, la fondatrice du festival.En quoi se distingue l’édition 2018 des précédentes ?Cette dixième édition du festival m

« Paris Match » autorisé, mais après avoir été charcuté!
May 17, 2018
Source: L’Orient-Le Jour
Le ridicule n’a plus de limite au Liban. Et l’atteinte à l’intelligence des Libanais se renouvelle à chaque occasion sans que les responsables concernés ne fassent l’effort de réfléchir quelque peu à l’absurdité de leur comportement insensé. Dans notre édition du 15 mai, nous avions vivement stigmatisé la décision de la Sûreté générale d’interdire l’entrée au Liban de quatre hebdomadaires français, Paris Match, Le Courrier international, Le Point et L’Obs, sous p

La peine de prison contre Hanine Ghaddar annulée : « Une victoire pour la presse libre »
April 12, 2018
Source: L’Orient-Le Jour
Le tribunal militaire libanais a annulé mardi 10 avril 2018 en appel une peine de six mois de prison contre la journaliste Hanin Ghaddar, accusée d’avoir critiqué l’armée. Hanin Ghaddar, connue pour ses critiques envers le Hezbollah, a été condamnée par contumace le 10 janvier pour avoir « diffamé et porté atteinte à la réputation de l’armée libanaise ». Lors d’une conférence à Washington en 2014, Mme Ghaddar, qui vit et travaille aux États-Unis, avait affirmé