Infos:  Infos Liban  |  Infos Syrie  |  Infos Palestine  |  Infos Jordanie English | العربية

Qui sommes-nous?

Centre SKeyes pour la liberté de la presse et de la culture

Le Centre SKeyes a été fondé à Beyrouth en novembre 2007, à l’initiative de la Fondation Samir Kassir créée à la suite de l’assassinat du journaliste et historien libanais Samir Kassir le 2 juin 2005.

Le  nom complet du centre est Samir Kassir eyes (les yeux de Samir Kassir). Le centre se veut l’œil de surveillance des violations de la liberté de la presse et de la culture ; il entend également défendre les droits des journalistes et des intellectuels ainsi que leur liberté d’expression.

Zones de travail :

SKeyes couvre à ce jour quatre pays du Proche-Orient : le Liban,  la Syrie, la Palestine et la Jordanie, pays situés à proximité de son siège installé à Beyrouth. A terme, SKeyes ambitionne d’étendre son action à l’ensemble du monde arabe. Le site internet du centre www.skeyesmedia.org diffuse en permanence des renseignements et des rapports relatifs aux zones couvertes.

Objectifs:

SKeyes se donne comme objectifs la défense de la liberté de la presse et de la culture au Proche-Orient et la construction d’une opinion publique arabe susceptible de défendre ces libertés. Pour ce faire, SKeyes poursuit les deux missions suivantes :

1 – Dénoncer les infractions aux libertés de la presse et de la culture dans la presse, les médias audiovisuels, les blogs, les livres, le théâtre, le cinéma, ainsi que les atteintes aux libertés académiques et scientifiques.

2 – Agir avec la société civile pour défendre les libertés dans le cadre de la légalité, à travers la construction de groupes de pression médiatiques et culturels dans le monde arabe et à l’échelle internationale.

Mise en œuvre :

1 – Publication de communiqués et rapports ; diffusion de dossiers sur des cas spécifiques de violations des libertés.

2 - Organisation d’ateliers de travail sur des questions relatives aux libertés de la presse et de la culture et adoption de recommandations concrètes et directement applicables.

3 – Organisation d’expositions et de conférences thématiques.

4 - Circulation de pétitions signées par des journalistes et des intellectuels et participation à l’organisation de campagnes de défense des libertés de la presse et de la culture.

5 – Préparation de dossiers juridiques destinés à aider les journalistes et les intellectuels détenus ou exposés à des poursuites ; désignation d’avocats pour les défendre en cas de besoin.

6- Soutien matériel et moral aux journalistes et intellectuels incarcérés.

7- Coordination permanente avec les comités locaux et internationaux de défense du journalisme, de la culture et des droits de l’homme.

Publications :

1 – Le site internet du centre (www.skeyesmedia.org) publie ses communiqués et un compte-rendu de ses activités, ainsi que des dépêches relatives à la situation des libertés de la presse et de la culture à l’échelle arabe et internationale. Des rapports, dossiers et études consacrés à différents aspects de la presse et de la culture dans le monde arabe y sont également diffusés.

2 – Une publication périodique du centre destinée à être une tribune des libertés dans le monde arabe.

3 – Des brochures et des livres faisant suite aux séminaires, colloques et conférences organisés par le centre.

Outils de travail :

Le conseil d’administration, dont les membres sont nommés par la Fondation Samir Kassir, supervise les activités du centre et prépare son plan de travail. Il est composé de : Khaled Hroub, Farouk Mardam-Bey, Nada Moghaïzel, Gisèle Khoury, Maroun Labaki, Saoud al-Mawla et Élias Khoury.

Le conseil d’administration a chargé l’un de ses membres, Élias Khoury, de tenir la fonction de directeur dans la période de fondation du centre. Saad Kiwan lui a succédé au poste de directeur ; fonction actuellement occupée par Ayman Mhanna.

Les employés du centre se répartissent les responsabilités de recherche et d’administration ainsi que les différentes activités du centre dans un climat démocratique de concertation, propre à assurer la collégialité de la prise de décision aux côtés des responsabilités individuelles. Un bureau de rédaction a été créé, qui supervise les quatre sections du centre (Jordanie, Palestine, Liban, Syrie) ; un chercheur spécialisé dirige le réseau de correspondants qui fournissent au centre des renseignements précis et fidèles à partir de leurs sources. En tant que centre d’information et lieu de prise de position, SKeyes se doit d’assurer la précision, l’objectivité et le professionnalisme du traitement de l’information.

Contexte :

Les activités journalistiques et intellectuelles font face, dans le monde arabe, à de grandes difficultés, liées aux conditions de production de la connaissance et de l’information. L’occupation israélienne, par ses violations continues des droits de l’homme, fournit l’exemple des défis qui se posent à la culture et à la presse pour défendre leur liberté. La censure de la presse et des productions culturelles ainsi que l’état d’urgence en vigueur dans de nombreux pays arabes sont eux aussi contraires à la liberté d’expression et au respect des droits de l’homme.

La répression de la culture par les autorités aussi bien religieuses que sociales place le travail culturel dans un perpétuel défi pour assurer sa survie.

Perspectives :

SKeyes veut impliquer le plus grand nombre de journalistes et d’intellectuels dans son travail. Il organise des conférences, expositions et sessions de formation, et demande aux journalistes et intellectuels victimes d’exactions de se mettre en contact avec son équipe à Beyrouth. Il ouvre ses portes à toute activité indépendante engagée dans la défense des libertés.

La défense des droits des journalistes et des intellectuels ne saurait se limiter à la lutte contre la censure et la répression du pouvoir, elle s’étend aussi à la défense des droits syndicaux dans le domaine des maisons de presse et d’édition.

A partir de là, le succès de notre entreprise se mesurera à sa capacité à susciter un travail volontaire, et à créer une ambiance qui permette aux journalistes et aux intellectuels de travailler librement et en défendant la justesse de leurs causes. Pour ce faire, SKeyes se doit d’être une voix démocratique et un instrument au service des journalistes et des intellectuels dans le monde arabe.

Equipe :

Ayman Mhanna : Directeur exécutif – amhanna@skeyesmedia.org

Nayla Abdelnour : Coordinatrice des événements – events@skeyesmedia.org

Joseph El-Hachem : Coordinateur de rédaction – jelhachem@skeyesmedia.org

Widad Jarbouh : Chercheuse (Palestine) – wjarbouh@skeyesmedia.org

Jaber Bakr : Chercheur (Syrie)

Abdullah Hallak : Chercheur (Jordanie)

Mahmoud Younis : Webmaster

Nada Sleiman : Traductrice – nsleiman@skeyesmedia.org

Nassim Abi Ghanem : Coordonnateur des projets

European Union Le contenu de ce site relève de la seule responsabilité de la Fondation Samir Kassir et ne peut en aucun cas refléter la position de l’Union Européenne.
Foundation for the Future Le contenu de ce site relève de la seule responsabilité de la Fondation Samir Kassir et ne peut en aucun cas refléter la position de la Foundation for the Future.